19 rue de l'eglise 77610 Neufmoutiers en Brie
halloween

Halloween dans votre assiette du 23 Octobre au 2 Novembre !

À cette occasion, nous vous proposerons, en plus de notre carte, quelques plats éphémères histoire de vous plonger dans l’ambiance d’Halloween.
Au programme, jeu de couleur, clin d’oeils et références, mise à l’honneur de la citrouille et de quelques autres courges. Autant vous dire que c’est notre chef de cuisine Jonathan qui va s’amuser à vous surprendre !

Menu :

Velouté de potimarron et crème menthée

Suprême de pintadeau truffé, purée de topinambours, petits champignons des bois.

Croquant au chocolat mousse caramel

Si Halloween m’était conté…

Les origines

La fête celtique de Samain, dont les origines remontent à plus de 2 500 ans, est considérée comme l’ancêtre d’Halloween. À l’époque, le calendrier Celte ne se terminait pas le 31 décembre, mais la nuit du 31 octobre, celle du dieu de la mort.

Les Celtes pensaient que, durant la nuit de Samain, les frontières entre le monde des morts et celui des vivants étaient ouvertes et que les esprits venaient rendre visite aux vivants.

Pour éviter que les fantômes ne viennent les hanter, les celtes avaient quelques rituels dont celui de s’habiller avec des costumes terrifiants pour faire peur aux fantômes et de se réunir pour faire la fête le soir du 31 octobre.

Au XIXe siècle, la grande famine en Irlande contraint les irlandais et les écossais à migrer sur le nouveau continent. C’est ainsi qu’ils débarquèrent aux Etats-Unis avec leur culture, leurs contes et leurs légendes.

Depuis, Halloween (altération de All Hallows Eve qui signifie « le soir de tous les saints ») est célébrée aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Irlande, et en Grande-Bretagne. Traditionnellement, le soir d’Halloween, les enfants portent des déguisements qui font peur et sonnent aux portes de leur quartier en demandant des bonbons avec la formule : Trick or Treat ! (Farce ou friandise). Les enfants ainsi déguisés symbolisent les âmes des morts qui venaient rendre visite aux vivants durant la nuit du Samain celtique.

Avant la citrouille, c’était le navet !

Aujourd’hui, le symbole d’Halloween est la citrouille, mais ça n’a pas toujours été le cas. Traditionnellement, c’était des navets que les gens creusaient.

En effet, ce légume faisait référence à Jack à la lanterne (Jack-O’-Lantern), personnage tout droit sorti d’un vieux compte irlandais. Pour faire simple, Jack n’a de cesse de se sortir des pièges du diable qui tente par tous les moyens de le faire succomber à la tentation. Lorsqu’il meurt, le Paradis lui refuse son entrée parce que c’est un ivrogne et un paresseux. L’Enfer lui étant aussi fermé, il est contraint d’errer sans but. Il finira par obtenir, non sans difficulté que le Diable lui donne un bout de charbon ardent pour éclairer son chemin en attendant le jour du Jugement Dernier. Jack décide alors de creuser un navet pour y mettre son bout de charbon et en faire une lanterne. Depuis, il réapparaît chaque année, le jour de sa mort, à Halloween et les lanternes, créées ce soir là à partir de navets, le représentent ainsi que toutes les âmes perdues. 

Avec le temps, le navet a progressivement été remplacé par la citrouille plus large, plus facile à sculpter et surtout bien plus répandue aux Etats-Unis.

Jus Detox du mois !

ce mois-ci notre « Jus Detox » sera réalisé à base de citrouille. Pour en savoir plus sur ses vertus, cliquez ICI !