19 rue de l'eglise 77610 Neufmoutiers en Brie
atelier-peau-parfaite

La peau : le reflet de nos émotions…

Vous vous demandez quel est votre type de peau ? Vous tombez sur des conseillères qui vous donnent des versions différentes et ne savez plus sur quel pied danser ? Vous avez l’impression que le produit qui vous est conseillé est surtout pour répondre à des objectifs de vente et cela vous révolte ?

Nous comprenons votre désarroi et c’est pour cette raison que nous proposons, le Mercredi 14 Novembre 2018 notre

Si vous utilisez des produits inadaptés vous risquez d’aggraver votre soucis. Nous vous aiderons donc à reconnaitre les signaux envoyés par votre peau et comment réagir de la façon la plus adaptée.

Quelques notions pour vous éclairer

Une peau déshydratée, ça veut dire quoi ?

Une peau déshydratée signifie qu’elle est en manque d’eau. Un problème ponctuel, qui peut toucher tous les types de peaux quelle que soit leur nature (grasses, sèches ou mixtes). Ainsi, vous pouvez avoir la peau sèche et déshydratée, sensible et déshydratée ou même grasse et déshydratée…

Les symptômes d’une peau déshydratée : des tiraillements ponctuels, des picotements et un manque de souplesse. Mais aucune sécheresse ou desquamation visibles. Il s’agit plutôt d’une sensation d’inconfort. Des ridules de déshydratation peuvent aussi apparaître aux coins des yeux, même avant 30 ans. En règle générale, c’est en hiver que la peau a tendance à se déshydrater, ce qui est dû aux conditions climatiques et aux agressions liées à la saison : vent sec, froid, pollution, chauffage…

 

Et la peau sèche alors ?

Contrairement à une peau déshydratée, qui devient telle quelle à un moment donné, la peau sèche est une nature de peau à part entière, à l’image d’une peau grasse ou mixte. On ne peut donc pas changer ses caractéristiques. En revanche, on doit lui procurer des soins adaptés pour l’entretenir et booster son éclat.

Sachez qu’une peau sèche ne manque pas d’eau mais de lipides car le film protecteur (le film hydrolipidique) ne parvient plus à produire assez de sébum pour maintenir sa fonction barrière. Résultat, face aux agressions extérieures, la peau du visage s’assèche à vitesse grand V.

• Les symptômes d’une peau sèche:des tiraillements en continu et une peau rêche au toucher. On parle aussi de l’effet “peau de croco” : des sécheresses visibles (peau qui pèle, desquamations…) et un visage plus enclin au vieillissement cutané.

• La solution pour traiter une peau sèche :une crème à base de lipides (c’est-à-dire nourrissante) contenant du beurre de karité ou des huiles, par exemple. Grâce à une texture plus riche, votre peau sera au fil des jours rééquilibrée, c’est-à-dire apte à produire ses propres lipides.

 

Au tour de la peau grasse !

la peau grasse peut être liée à différents facteurs : hérédité, déséquilibres hormonaux, stress, pollution, tabac et changements climatiques. Elle est caractérisée par une production de sébum importante, appelée « la séborrhée ». La peau est huileuse et brillante – surtout au niveau de la zone T (front, nez et menton) – et elle devient le terrain propice à l’apparition de boutons, de points noirs et de toutes sortes d’impuretés qui obstruent les pores et étouffent la peau.

À noter : une peau grasse va souvent de pair avec un cuir chevelu gras.

 

Pour terminer la peau mature…Oh mon dieu !!

Une peau mature est une peau qui commence à ressentir les effets du vieillissement. C’est la dénomination de la peau après la ménopause. Si la peau commence à vieillir dès l’âge de 30 ans avec l’apparition des premières rides et ridules, les marques du temps ne sont vraiment visibles qu’à partir de 40-50 ans : rides, taches pigmentées, relâchement cutané sont plus marqués. La peau perd de sa densité, se relâche. L’épiderme s’amincit et la surface de la peau devient plus sèche.

Pourquoi ce phénomène ?

Au niveau du derme, le relâchement cutané se traduit par une perte de densité du collagène.
La disparition des fibres élastiques explique pourquoi la peau devient moins tonique. Enfin la jonction dermo-épidermique, la surface qui sépare l’épiderme du derme, perd ses ondulations et s’étire. C’est cet étirement et cette perte d’élasticité qui sont à l’origine de l’arrivée des premières rides.

Les solutions que nous pouvons vous proposer :

Nous faire confiance, réalisez un soin mensuel et appliquez les bons produits que nous vous auront conseillés par rapport à vous et uniquement vous !

Consulter une naturopathe pour adopter une alimentation si des problèmes plus importants vous gênent.